15 Août 2015
août 15, 2015

Votre voix en entretien d’embauche

Commentez !

Lorsque l’on se prépare à un rendez-vous aussi important qu’un entretien d’embauche, on aime savoir que tout est sous contrôle… jusqu’au bout de notre voix !

Prêt(e) à booster vos cordes vocales et à décrocher votre prochain job ?

Voici 7 conseils pour utiliser au mieux votre voix ce jour-là, afin qu’elle ne vous fasse pas faux bond au pire moment.

 

1. Préparez votre voix

Comme le contenu de ce que vous allez transmettre à la personne qui vous reçoit, préparer votre voix peut être une bonne idée pour vous mettre en conditions. En effet, sous l’effet du stress, votre voix peut échapper à votre maîtrise : « chat dans la gorge », raclements, toussotements, tonalité trop aigue, voix « dans votre barbe », « cassée », anormalement rauque ou même, dans le pire des cas, aphonie subite, peuvent vous gêner et même vous handicaper lors de cet entretien.

Prenez donc quelques minutes pour « poser » votre voix avant l’heure H : quelques « Brrrrrr » (exercice dont nous avions parlé ici !) et quelques mots (ceux que vous avez prévus pour vous présenter, par exemple…) prononcés à haute voix pour « tester » votre timbre et « l’éclaircir » vous permettront de reprendre contact avec votre voix.

Amusez-vous à décliner votre identité sur plusieurs tonalités : du grave à l’aigu, en retournant ensuite au grave…

 

2. Respirez

Conseil en image pro - inspirer en entretien embauche
C’est votre respiration qui va vous aider à garder le cap et à lutter contre le stress.
Respirez profondément, amplement, régulièrement. Plus vous serez détendu, plus vous aurez la maîtrise de votre voix.

 

3. Osez parler

… et osez ouvrir la bouche !
Il n’est rien de pire pour votre interlocuteur que de devoir interpréter chacun de vos propos en tentant de lire sur vos lèvres, ni de vous faire répéter 3 fois chaque phrase parce qu’ils ne comprend pas ce que vous dites.

Osez vous affirmer et dire à haute et intelligible voix ce que vous avez à dire.

 

4. Articulez

En portant votre attention et vos efforts sur votre articulation, vous gagnerez en assurance, en clarté de voix qui portera alors beaucoup plus. Vous maintiendrez l’attention de vos interlocuteurs plus longtemps puisque votre voix se timbrera plus facilement.

Une vois mélodieuse et agréable à entendre passe par une bonne articulation.

 

5. Ralentissez le tempo

Avec le stress, on a tendance à accélérer le tempo de sa diction et on en devient beaucoup moins compréhensible. La respiration se fait alors plus courte et le rythme cardiaque s’accélère. C’est le cercle vicieux vers encore plus de stress. Et une voix stressée est une voix étranglée, étouffée et qui ne se donne pas à « entendre » sous son meilleur jour.

Prenez conscience du débit de vos paroles et ralentissez. Une allure modérée dans un discours évoque un professionnel sûr de lui, avec une expérience et une « assise ».

À ne pas négliger !

 

6. Restez dans vos graves

Vous l’avez peut-être observé, lorsque l’on éprouve du stress, on a tendance à avoir une voix qui monte dans les aigus. Elle peut en devenir désagréable, au mieux enfantine, au pire presque stridente. Entrainez-vous à rester « ancré(e) » dans vos graves.

Pour cela, imaginez-vous dans d’autres situations.
Vous êtes un professeur parlant à ses étudiants. Vous êtes un chercheur parlant, en colloque, de ses derniers résultats… bref, vous êtes une figure d’autorité (mais sympathique !)

Observez comment votre voix redescend dans ses graves.

 

7. Détendez-vous !

C’est bien entendu plus facile à dire qu’à faire mais tentez de vous raisonner : votre interlocuteur cherche un collaborateur, non à vous piéger ou à vous faire ressentir un malaise ! Ses questions ont pour seul but de déterminer si vous allez faire une bonne équipe, si l’entreprise pour laquelle il travaille et si les missions que l’on doit vous proposer seront en adéquation avec votre personnalité.

Pensez-y et montrez-vous d’ores et déjà compréhensif et coopératif pour cette recherche. Vous avez, finalement, le même objectif : que tout se passe au mieux pour tout le monde !

 

Avez-vous des anecdotes « vocales » arrivées en entretien d’embauche ? N’hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires ci-dessous.

Après ces 7 clés pour vous préparer vocalement à passer votre prochain entretien, recevez tous mes vœux de bonne réussite professionnelle !

 

L'auteur :


Ancienne « timide », je suis aujourd’hui Chanteuse et Coach d’Artistes. Je partagerai sur ce blog mes connaissances et expériences de la voix et de la communication. Alors à très vite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *