08 Déc 2014
décembre 8, 2014

3 habitudes d’une voix au top

Commentez !

Il suffit parfois de mettre en place quelques habitudes très simples pour maîtriser des outils jusque là récalcitrants ! Les 3 habitudes évoquées dans cet article font des miracles sur la voix.

Une voix posée, équilibrée, dynamique, modulée. Un beau timbre clair. Une articulation fluide… les qualités sonores d’un conférencier ou d’un chef d’équipe qui anime une réunion ne sont pas ce qu’on analyse en détails lors d’une allocution… et pourtant ! Qu’elles manquent à l’appel et c’est tout un discours qui tombe à plat !

N’avez-vous jamais été irrité(e) par le tic de raclement de gorge d’un professionnel qui avait la parole ? N’avez-vous jamais été attentif au fait que telle voix vous irritait, au point de faire moins attention au contenu du discours ?

Comment faire pour avoir, vous, une voix agréable à écouter lors de vos prochaines réunions ?

Il existe 3 ingrédients principaux qui font de la voix un outil fiable de transmission de contenu et qui vous permettront de lui faire confiance « les yeux fermé ».

Ces 3 ingrédients de la voix vous éviteront de la perdre au plus mauvais moment, de la sentir se resserrer de façon intempestive, de l’entendre partir dans les aigus sans pouvoir la contrôler ou de devoir la racler pour vous faire entendre.

 

1) Se reposer

C’est l’ingrédient principal pour le bien-être de la voix et celui qui agit le plus directement sur les cordes vocales ! La première chose à faire lorsqu’on sent sa voix irritée de quelque manière, c’est de se reposer. Le mieux est de dormir, si on le peut. Dans le cas contraire, accordez-vous du temps sans parler.

Au cœur de l’hiver, les affections de la gorge sont légions ! Dès les premiers picotements, pensez à cet ingrédient magique et reposez-vous. C’est le meilleur médicament de l’appareil phonatoire.

Et sachez que cet ingrédient peut aussi se consommer de façon préventive : plus vous serez reposée, mieux se portera votre voix !

 

2)  S’hydrater

En buvant, vous hydratez vos muqueuses et c’est une bonne chose pour vos cordes vocales. Elles ne sont pas au contact direct des aliments ni des boissons que vous ingérez mais en maintenant votre corps bien hydraté, vous leur permettez de faire leur travail dans de meilleures conditions en maintenant un équilibre dans leur environnement.

Les cordes vocales travaillent toute la journée par frottement, l’une avec l’autre. Imaginez que vous frottez des heures durant vos deux mains l’une contre l’autre. Le soir venu, elles seraient totalement asséchées et sans doute un peu douloureuses !

Boire de l’eau tout au long de la journée est bénéfique pour votre santé et aussi pour celle de votre voix !

 

3)  Fuir le stress

L’émotion est une cause majeure des « couacs » de la voix. Avez-vous constaté que ce n’est jamais en période de vacances que vous tombez aphone, par exemple ?

Repérez les fois où votre voix vous joue des tours : vos maux de gorges s’expliquent certes par un refroidissement général mais ils interviennent aussi en période de rush professionnel ou lors de moment de tension dans votre vie privée (en hiver, tout le monde a froid et pourtant, on n’attrape pas tous une angine au même moment !).

De même, quand vous prenez la parole en public ou devant caméra, habituez-vous à repérer les moments où votre voix se perd, où vous avez subitement « un chat dans la gorge » ! Vous verrez, c’est très instructif !

Il se peut que ce soit à des moments clés de votre discours… où vous serez particulièrement touché(e), soit par les propos que vous échangez, soit par la situation évoquée ou ressentie…

Pour pallier cela, décontractez-vous au maximum ! Avant, après et aussi, autant que faire se peut, pendant votre prise de parole !

Et si vous sentez votre voix vous échapper à un moment de votre discours, ne vous figez surtout pas : continuez en articulant au mieux, ralentissez votre rythme de parole, inspirez bien et lâchez prise ! Au besoin, prenez votre auditoire à témoin avec un trait d’humour : dédramatiser la situation aura pour conséquence de rétablir votre voix au plus tôt !

Une voix « professionnelle » est une voix qu’on a plaisir à écouter et à laquelle on va porter intérêt et confiance, n’est-ce pas ? En ajoutant ces 3 ingrédients à votre hygiène de vie quotidienne, vous ferez rapidement de la vôtre un véritable atout.

Avez-vous déjà « perdu votre voix » en plein discours ? Venez nous en raconter les circonstances et les solutions que vous avez mis en oeuvre !

 

Déborah Adam

L'auteur :


Ancienne « timide », je suis aujourd’hui Chanteuse et Coach d’Artistes. Je partagerai sur ce blog mes connaissances et expériences de la voix et de la communication. Alors à très vite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *